Avant le confinement, j’ai eu l’envie forte de lancer un cycle de cercles de femmes printanier, je l’ai préparé puis lancé mi-février mais il a du coup été annulé pour cause de Covid-19… Durant le confinement, mon amie Marion et moi-même avons organisé des cercles de parole virtuels pour les mamans de notre groupe Facebook “Empowered Mothers”. Et on s’est régalées ! On s’est senties à notre place, on n’a pas ressenti que les cercles virtuels étaient moins puissants parce qu’ils se faisaient en ligne et que nous étions à distance les unes des autres. C’était une alternative bienvenue dans nos vies respectives pour se retrouver, se déposer, parler avec d’autres femmes, sortir de notre cocon familial sans en sortir vraiment finalement. Bref, on a mesuré à quel point cela pouvait être utile, nécessaire, indispensable de bénéficier de cet espace bienveillant d’écoute et de parole, de simplement pouvoir s’exprimer sans être interrompue et avancer ensemble dans nos cheminements respectifs. Alors c’est certain que l’on renouvellera l’expérience ! Mais je garde l’envie d’en proposer en réel à nouveau sur mon secteur (Saulieu, 21 et alentours!) cet été… et donc il semblerait qu’une présentation de ce qu’est un cercle de femmes s’impose ! 

Un cercle de femmes, qu’est ce que c’est ?

Un cercle de femmes, c’est un groupe de femmes (souvent une dizaine) de tous âges, qui se regroupent et s’assoient en cercle durant un temps donné (environ 2 à 3h) dans un lieu donné. L’espace créé par la facilitatrice inspire généralement le calme, la douceur, la sérénité. Souvent ces rencontres se font autour de thématiques définies qui peuvent être en lien soit avec les cycles lunaires (pleine et nouvelle lune), soit le cycle des saisons (fêtes païennes, solstices, équinoxes…), soit des thématiques que l’on pourrait qualifier de “développement personnel” pour réfléchir sur nos vies, se déposer, partager avec d’autres sur ces sujets (cela peut être en lien avec la féminité, les cycles, le couple, la famille, l’affirmation et la confiance en soi, les peurs, la recherche de l’équilibre dans nos vies, la reconnexion à nos corps de femmes…etc! Les sujets possibles sont vastes et à peu près inépuisables!)

Pourquoi en cercle ? La forme de cercle permet une égalité parfaite entre les femmes présentes, toutes assises au sol ensemble. Aucune n’est au dessus ou en dessous d’une autre. C’est important ! Assises dans cette forme d’égalité, nous pouvons nous écouter les unes les autres à tour de rôle, parler de nos expériences, et de notre rapport à la thématique ou à la question choisie. 

En participant à ces cercles, les femmes peuvent cheminer ensemble, avancer, se reconnecter à qui elles sont au fond d’elles-mêmes. Ces cercles leur permettent de faire de la place dans leur Vie à ces moments de reconnexion intime et profonde, en dehors de leur quotidien à 100 à l’heure, en dehors de leur cocon familial. C’est un moment que l’on prend pour soi, comme on irait à un cours de Yoga, ou à toute autre pratique corporelle / sportive. Une occasion de déconnecter des réalités pour se reconnecter avec son cœur et son essence. 

Enfin, participer à des cercles de femmes répond à un besoin intime que nous avons de renouer avec le féminin. Le patriarcat passé par là depuis quelques siècles nous a déconnectées les unes des autres, nous dressant un peu les unes CONTRE les autres, faisant de cette société une société de compétition au lieu d’en faire une société de cohésion. Autrefois les femmes se rassemblaient naturellement pour parler, pour cuisiner, pour se transmettre des savoirs, ou célébrer les grands passages de nos vies (premières règles, âge adulte, mariages, naissances, ménopause…) et aujourd’hui, de plus en plus de femmes expriment l’envie, le besoin de reconnexion à elles-mêmes et aux autres femmes !

 

« Une histoire est en train de s’écrire, celle d’un féminisme d’un nouveau genre, émergeant un peu partout sur la planète : des femmes se rassemblent pour cheminer vers l’expression de leur plein potentiel, avec authenticité et dans le respect des autres. Elles ne pensent pas en opposition aux hommes, en sont encore moins leurs victimes. Elles reprennent leur pouvoir, celui d’une communication juste, du choix de leur place dans la société, du soin qu’elles apportent à leur corps et à la planète avec la conscience d’être reliées aux autres. Elles pacifient leurs conflits intérieurs, et c’est là le plus grand enjeu : ces femmes savent que ce n’est qu’en se changeant elles-mêmes qu’elles transformeront le monde, alors elles œuvrent pour mettre fin aux tensions qu’elles portent. Elles veulent pouvoir être à la fois fortes et vulnérables, se construire en alliance avec l’autre sexe et avec le leur, et perçoivent qu’en restaurant leur équilibre intérieur elles guérissent toutes les générations. »

– Camille Sfez, La puissance du féminin –

Que fait-on dans un cercle de femmes ?

Un cercle de femmes se déroule en plusieurs temps. Il y a d’abord un temps d’accueil qui se fait généralement en musique et laisse à chacune le temps de s’installer tranquillement. Ensuite, la facilitatrice ouvre le cercle et présente généralement la thématique choisie. Elle peut à ce moment là parler de la pleine ou nouvelle lune, de la saison ou de la fête païenne que l’on célèbre! Pour débuter et aider les femmes à entrer dans le thème, on peut commencer par une méditation guidée par exemple; cela peut aussi être une simple pratique de relaxation pour ramener notre attention au centre et vivre le cercle en pleine conscience. Par la suite, il y a généralement deux à trois tours de parole ainsi qu’un rituel. Le rituel peut être introspectif, créatif, de ressourcement, de guérison, d’affirmation de soi… Ces “rituels” peuvent être des temps d’expression (peinture, sculpture, danse, chant…) ou d’introspection (réflexion, écriture…). Ils nous permettent de nous poser pour créer de manière intuitive et libre, de remercier ou encore de manifester nos souhaits… Au cours ou à la fin du cercle, les facilitatrices proposent généralement un ou plusieurs tirages d’oracles (cartes, runes…).

« Nous avons besoin de ces rendez-vous avec Soi. Le rituel est une réponse à un appel qui vient de l’intérieur. C’est un temps de connexion avec le sensible en soi pour donner du sens à notre vie. Il s’agit de sortir du “faire” pour rencontrer son Être. »

– Catherine Maillard –

Qu’est ce que cela m’apporterait de participer à un cercle de femmes ?

Les femmes qui participent à des cercles disent que c’est une multitude d’expériences, que le groupe porte, même quand on se sent trop “timide” ou “introvertie”, participer à des cercles de femmes peut dans un premier temps nous faire sortir de notre zone de confort, mais on sait que c’est pour le meilleur, et pour avancer, entourée de douceur et de bienveillance. Les cercles, c’est beaucoup de joie, de rires et parfois aussi de larmes ! C’est un lieu où l’on peut être pleinement soi, faire tomber les masques (sans mauvais jeu de mots post-Covid) pour être entièrement soi et pouvoir tout dire, tout confier : c’est libérateur ! 

Même si ce n’est pas ce que l’on est venu y chercher, un processus de guérison personnelle peut s’opérer au fil des cercles, que ce soit sur notre rapport aux autres, notre rapport aux femmes, à notre corps de femme, notre propre personnalité, à ce que d’autres disent de nous depuis notre enfance (et que nous avons fini par croire et intégrer)… Bref, les retombées possibles sont vastes. On ne fait pas un cercle “pour” ça, on le fait avant tout parce que ça nous appelle, parce qu’on a l’envie et le besoin de se reconnecter à notre essence et à d’autres femmes. Mais ce que ces cercles peuvent amener en plus de positif et de grand dans nos vies, on ne le maîtrise pas. C’est un enrichissement mutuel pour toutes !

Alors, prête à tenter l’expérience ?

Témoignage de Caroline suite au Cercle de Beltane, couplé à la Womb Blessing Mondiale

« WoW depuis que je vous ai “rencontrées” sur cette communauté d’Empowered Mothers, je me sens CHEZ MOI. J’ai l’impression de trouver une maison, des sœurs, des amies, des partenaires, des compagnes de vie… je ne sais pas l’expliquer. Les moments qui ont été partagés en cercle depuis le début sont à chaque fois si forts, si intenses… Merci d’avoir créé cela, merci du fond du cœur. Je trouve que ce que vous proposez est toujours JUSTE, à propos, je me retrouve dans les thèmes, et ils me font réfléchir et avancer. Les belles femmes qui embarquent à vos côtés sont toutes si belles, dans leur puissance, dans leur vulnérabilité, dans leur cheminement,… je suis émue d’entendre tous ces partages…

Merci pour les belles propositions que vous faites, j’aime vous écouter, votre voix toujours si apaisante, vos mots si bien choisis. J’ai à chaque fois tant de gratitude, pour vous, pour moi, pour elles. Vous êtes toutes les deux si belles et si puissantes, je vous suis reconnaissante pour cette belle opportunité que vous nous offrez en créant ces cercles. Je l’ai partagé aujourd’hui : je me sens cheminer plus vite, plus fort, plus loin. La force de la sororité me porte, je le sens.

Je suis si heureuse de vous rejoindre à la retraite en août. Je sens cet appel, j’ai été émue aux larmes en lisant le descriptif. Ce que nous partageons n’a pas de prix. C’est intense, pur, authentique… c’est incroyable. (…)

Merci de partager aussi votre vulnérabilité, c’est précieux. Je vous souhaite à toutes les deux de retrouver un peu l’équilibre que vous recherchez, vous vous donnez énormément dans vos nouveaux projets, mais prenez soin de vous. Vous êtes deux personnes formidables, je suis heureuse de vous connaître, je remercie la vie de vous avoir mises toutes les deux sur mon chemin de femme, de mère, de doula, de sorcière, de sœur, de fille, et tant d’autres encore…

J’avais envie de vous livrer ces mots car ça vibre fort fort fort en moi ce soir, je suis reliée à vous et aux femmes du monde. La Womb Blessing était vraiment belle, c’était une première fois pour moi. Je me reconnecte à moi, à ma puissance, à mon féminin, à mon corps… c’est trop bon !!!!

Au plaisir de partager encore plein de beaux moments avec vous, je vous embrasse de tout mon cœur. »

Texte : Andréa Malterre – Photos : Ghérard Christon et Andréa Malterre (quand crédit) sinon libres de droits (Pexels)

Texte et photos créditées non libres de droits.